Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Sport / Autres infrastructures / Terrains de sport synthétiques à Antheit : les billes en pneus recyclés seront analysées

Terrains de sport synthétiques à Antheit : les billes en pneus recyclés seront analysées

En mars dernier, suite à la diffusion d’un reportage d’Envoyé Spécial sur France 2, la Conseillère communale et Présidente de l’asbl Vive le Sport Charlotte Rouxhet interrogeait le Conseil communal wanzois concernant l’éventuelle dangerosité des terrains synthétiques. Les Conseillers se sont intéressés plus particulièrement aux petits granulats de caoutchouc SBR provenant de pneus recyclés qui composent le lestage des terrains synthétiques de la RES Wanze/Bas-Oha à Antheit.

Le Conseil communal avait alors déjà pris la décision de placer des composants naturels lors du remplacement du gazon synthétique prévu initialement dans 3 ans.

Par ailleurs, les autorités communales avaient également pris la précaution d’imposer que les gardiens de but ne s’entraînent plus sur le terrain synthétique. Ceux-ci sont, en effet, amenés à plonger régulièrement et sont donc fréquemment en contact avec ces matériaux.

À ce jour, le Conseil est toujours dans l’attente des résultats de l’enquête sollicitée par la Ministre en charge des Infrastructures sportives, Valérie De Bue et par la Ministre de la Santé, Maggie De Block.

La diffusion d’un reportage du magazine « Questions à la une » le mercredi 31 octobre 2018 sur la RTBF a de nouveau suscité l’inquiétude des autorités communales wanzoises.

Par principe de précaution et en attendant le nouveau cadre normatif au niveau wallon annoncé par la Ministre De Bue, le Collège communal a commandé ce mardi 6 novembre 2018 l’étude d’un échantillon de billes SBR auprès d’un laboratoire spécialisé indépendant. Dans la même optique, un échantillon des eaux rejetées dans le collecteur sera également analysé.

Les résultats seront comparés aux normes européennes en vigueur. Si nécessaire, des mesures d’urgence seront prises. A noter que lors de l’aménagement des terrains en 2011, les normes imposées à l’époque étaient respectées.

Quels que soient les résultats, le revêtement et/ou les composants du revêtement des terrains synthétiques seront remplacés par des matériaux respectant les normes les plus strictes en matière de santé. Les crédits nécessaires à cette dépense seront prévus au budget 2019 de manière à réaliser, dans la mesure du possible, les travaux pour la nouvelle saison sportive. Une subvention sera sollicitée auprès de la Ministre en charge des Infrastructures sportives.