Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Commune / Services Communaux / Environnement / Propreté publique / Campagne "La propreté à Wanze, c’est mon affaire !"

Campagne "La propreté à Wanze, c’est mon affaire !"

La commune de Wanze a décidé de lancer une campagne de sensibilisation à la propreté. Pour aborder ce thème avec humour, elle a fait le choix de s’adjoindre les services d’un artiste, Jacques Sondron, qui va décliner des thèmes autour de la propreté et de l’environnement. Il appartient à chacun d’être attentif à son environnement et à celui des autres car nous sommes tous acteurs de l’environnement au sein de notre commune.

Plusieurs thèmes ont déjà été déclinés :

  • Les dépôts sauvages

Dessin Sondron dépôts sauvages

  • Objectif "Zéro phyto"

Dessin Sondron Zero phyto

  • La propreté autour des aires de jeux

Dessin Sondron aires de jeux

  • Le tri des déchets dans les écoles

Dessin Sondron Tri déchets écoles

  • Les étrons de chiens

Dessin Sondron - Etrons de chiens

  • Les chewing-gums

Dessin Sondron Chewing gums

Plan propreté : objectifs et thématiques

A l’heure où chacun dispose de solutions variées pour trier ses déchets (en porte-à-porte ou au Recyparc), les services communaux doivent faire face à de nombreux dépôts sauvages. Un certain nombre de points noirs ont été identifiés dans tous les villages et sont la cible de contrôles fréquents.

On retrouve des dépôts aux abords de bulles à verre, dans les fossés aux abords des villages, autour des poubelles publiques, près des cimetières, sur les parkings d’écoles.

De nombreux inciviques posent ces gestes sans réfléchir au coût imposé à la commune pour le ramassage de ces dépôts et pour le tri et le traitement des déchets collectés. Cela se reporte évidemment sur le budget communal.  Pendant ce temps, le personnel ne peut être dévolu à d’autres tâches essentielles.

Pour améliorer la situation, la commune a élaboré un Plan propreté. Ce plan adopté par le Collège communal en 2016 a pour objectifs de rendre la commune plus propre et de l’embellir afin que chacun s’y sente bien. Toute une série de propositions ont été faites comportant notamment une actualisation du plan de nettoyage des rues et des espaces publics et une réorganisation des moyens humains et matériels. Des investissements ont été planifiés afin de concrétiser ces objectifs.
 

Six thématiques ont été identifiées :

  • La sensibilisation et la communication (via des campagnes ciblées)
  • La participation des citoyens (via des opérations de terrain)
  • Les infrastructures et le matériel (via la création de bulles à verre enterrées, la modernisation du réseau de poubelles publiques [remplacement des poubelles détruites, uniformisation des poubelles sur le territoire de la commune], la pose de cendriers…)
  • La gestion de l’espace (via une cartographie de la commune et mise en évidence des zones sensibles, la suppression de chancres…)
  • La répression (via les agents constatateurs des incivilités environnementales et le gardien de la paix…)
  • L'engagement de saisonniers pour renforcer les équipes afin d'améliorer le cadre de vie

 

L’originalité est de mise pour aborder ces différentes thématiques avec notamment le recours à l’humour pour faire passer des messages aussi simples que la propreté, la coopération intergénérationnelle lors d’opérations de propreté, la distribution de kits propreté, la sensibilisation tout azimut avant la répression.

Toutes ces actions sont possibles grâce à l’appui de divers partenaires comme les conseils consultatifs (aînés, enfants, la commission locale de développement rural, etc.), le Contrat rivière Meuse aval et affluents pour le volet propreté des cours d’eau, Intradel pour un soutien en terme de communication, les mouvements de jeunesse, des comités de quartier, des mouvements citoyens et bien sûr des citoyens bénévoles.

La concrétisation de ce plan ambitieux a démarré en 2016; la gestion des déchets au sens large représente dans le budget communal une dépense annuelle de 800.000€ comprenant les frais de traitement du personnel affecté aux tâches de nettoyage (engagement de saisonniers dédicacés à la propreté) et de répression, les frais de traitement des déchets, les investissements en matière de propreté, l’aménagement des espaces points noirs et chancres…